Le châssis fixe désigne une fenêtre qui n’à pas d’ouvrant , mais juste une dormant vitré qui ne s’ouvre pas.
 
Le dormant est le terme technique qui désigne le cadre du châssis fixe. Son épaisseur peut être variable en fonction du type d'isolation murale, et du type de pose .
 
Le vitrage feuilleté de type retardateur d’effraction (classe II), qui viendra optionnellement remplacé Le double vitrage standard permettra de dissuader Les tentatives de cambriolage, prévenir les blessures et dégâts Causés par les éclats de verre. Surtout il vous permet d’être En conformité avec votre assurance sans avoir besoin de grille de Défense ou occultation extérieure.

Pour la rénovation : Toutes nos dimensions de châssis fixe sont exprimées en cote "passage" : c'est à dire les cotes de hauteur et de largeur au plus étroit, entre les montants du cadre bois de votre ancienne fenêtre.
 
La faible émissivité signifie que grâce à un traitement chimique le vitrage a la capacité de repousser la majorité des calories vers le point le plus chaud.
 
Le gaz argon est utilisé dans le remplissage de l'espace libre entre les deux feuilles de verre constituant le double vitrage. Sa particularité est d'avoir une inertie thermique beaucoup moins importante que celle de l'air utilisé dans les vitrages standards. Cela veut dire que grâce à ce gaz votre vitrage s'échauffera ou se refroidira beaucoup moins vite qu'un double vitrage classique.
 
La rupture thermique est le fait de venir intercaler aussi bien sur le dormant que sur les ouvrants, deux lamelles de bakélite (pas d’inertie thermique), entre les deux parties constituant la structure même du profil.