BRICOFenêtre : Fabrication françaiseCSTB le futur en constructionToutes nos fenêtres sont certifiées par la norme CEKALNormes FrançaiseAcothermFabrication Française
fres
Le N°1 des ventes de menuiseries en ligne standard et sur-mesure !

L’isolation thermique des fenêtres

Le choix de ces fenêtres est un investissement important qui vous permettra de faire des économies de chauffage et d’amoindrir votre impact sur l’environnement. Si vous voulez mieux comprendre l’isolation thermique des fenêtres cette article est fait pour vous. Brico Fenêtre vous guide dans vos choix car on ne change pas de fenêtres tous les ans, il est donc essentiel de comprendre les possibilités qui s’offrent à vous en matière d’isolation thermique.

Choix du vitrage pour une bonne isolation

Lorsqu’on décide de s’équiper de fenêtres isolantes le choix des matériaux qui les composent est primordial.
Tout d’abord le vitrage, 5 types de doubles vitrage différents existent : standard, renforcé à lame argon, faiblement émissif, anti réfléchissant et chauffant.
Le principe du double vitrage consiste à créer un vitrage en 3 couches : deux vitres entre lesquelles se trouve une poche d’air. L’épaisseur des deux vitres sera garante de votre isolation thermique. La poche d’air entre les deux vitres peut être remplacée par un gaz inerte : l’argon.
L’argon est très performant en termes d’isolation car il est stable et accentue l’effet de barrière thermique.

Le coefficient d’isolation thermique appelé « U » est l’indicateur de performances qui vous aidera à orienter votre choix final. Il en existe deux : l’Uw et l’Ug.
L’Ug est le coefficient thermique des vitrages seuls. Dans le cas d’isolation thermique courante privilégiez un Ug supérieur à 2. S’il s’agit d’une isolation thermique renforcée comportant la mention TR sur le produit, choisissez un Ug inférieur à 2.

L’Uw est le coefficient thermique de la fenêtre dans son ensemble : menuiserie et vitrage. Le choix de sa performance dépendra du matériau de la menuiserie. Pour le bois, privilégiez un Uw inférieur à 1,6. Si vous optez pour des menuiseries en aluminium, penchez pour un Uw inférieur à 1,8. Les fenêtres en PVC quant à elles, auront besoin d’un Uw inférieur à 1,4.

Choisir la matière de sa fenêtre

Mais le vitrage ne fait pas tout, l’air, l’eau et le vent s’infiltrent essentiellement grâce aux vieilles menuiseries. Pour une isolation optimale, préférez changer l’intégralité de vos fenêtres.
Plusieurs critères sont à prendre en compte, tout d’abord la perméabilité à l’air. Elle est classée de A1 pour les moins perméables à A4 pour les plus isolantes.

Ensuite, il faut choisir le degré d’étanchéité à l’eau de E-1A à E-9A, privilégiez pour ce critère des performances moyennes afin d’éviter que l’humidité stagne à l’intérieur de votre habitation : E-4A ou E-5A. Attention ! Le même classement existe avec la lettre B, cela signifie que les tests n’ont été effectués que sur la partie inférieure de la fenêtre.

Enfin, la résistance au vent est importante. Elle permettra à vos fenêtres d’être fiables lors de gros intempéries ou tempêtes. La résistance au vent se mesure grâce à 2 indicateurs : la résistance à la pression est classée de V1 à V5 pour la plus résistante et la déformation de la fenêtre qui est notée de A pour une faible déformation, à C pour une déformation très faible.

Chez www.brico-fenetre.com, vous trouverez toutes les informations sur nos menuiseries en vous rendant sur les fiches produit.

Une réponse à “L’isolation thermique des fenêtres”

  1. business list dit :

    […] Pour en savoir plus sur l’isolation thermique dans vos choix de menuiseries, retrouvez toutes les informations utiles dans notre article : L’isolation thermique des fenêtres. […]

Laisser une réponse